Australia Day : une fête nationale qui divise

If the Australian flag itself was sighted was on the shores of Gallipoli, it was rare indeed.

 

Aujourd’hui, nous célébrons Australia Day. Partout en Australie, les gens se retrouvent, généralement autour d’un barbecue et de quelques bières (soyons honnêtes : plusieurs litres!) pour célébrer, comme tous les ans, le jours où l’Australie est devenue le pays que nous connaissons tous désormais. L’ambiance est festive, le soleil brille, on ne travaille pas… une bonne journée s’annonce !

Impress your friend’s by cooking native animals on Australia Day.
Impress your friend’s by cooking native animals on Australia Day.

 

Pourtant, lorsque l’on s’intéresse de plus près à la signification de ce jour, la fête prend une saveur toute différente. Australia Day, Anniversary Day, mais aussi Invasion Day, jour de l’invasion.

James Cook avait déjà dirigé en 1770 une expédition qui l’avait mené vers les côtes orientales du continent et permis d’établir un premier contact avec des terres jusque-là inexplorées par les européens. Mais c’est le 26 janvier 1788 que l’Australie devint officiellement une colonie britannique avec l’arrivée de onze bateaux qui formaient la First fleet, la première flotte. Arthur Phillip, alors capitaine, devint premier gouverneur de la Nouvelle Galle du Sud, lorsqu’il « prit possession » du territoire au nom du roi George III et y proclama la souveraineté de la couronne britannique.

Illustration: Matt Davidson.
Illustration: Matt Davidson.

 

Le problème, c’est que ce territoire n’était pas inhabité. Les britanniques avaient pour consigne de signer un traité avec les Aborigènes, mais les tensions entre colons et colonisés menèrent rapidement à des conflits. Différences culturelles profondes, incompréhension entre deux peuples contrastés, modes de vie divergents : tous les ingrédients semblaient mener à une issue dramatique.

Au cours des siècles, l’histoire des Aborigènes à été marquée par des événements tragiques qui restent encore très frais dans les mémoires des Australiens.

Pour ces raisons, certains citoyens se posent aujourd’hui la question de la légitimité de l’Australia Day.

Certains s’interrogent sur la véritable naissance de l’Australie :

Voilà c’est l’Australia Day, le jour où les gens célèbrent la naissance de la nation. Sauf que cette nation est née il a 40 à 60 mille ans.

[…] Au lieu d’un traité, au lieu de compromis ou d’une collaboration, leur territoire a été désigné Terra Nullis, une terre entière jugée vide par des gens qui ont refusé d’accepter les revendications des locaux.

Amy Gray, The Vine.

D’autres préfèrent honorer la diversité culturelle des peuples d’origine :

D’autres encore souhaitent privilégier les deux versions de l’Histoire :

S’il y a bien un jour où je ne me sens pas Australienne, c’est pendant l’Australia Day.

Ce que je refuse, c’est de privilégier une version de l’Histoire plutôt qu’une autre. Je ne peux tout simplement pas faire partie de cette amnésie collective qui semble frapper l’Australie tous les 26 janvier.

Chelsea Bond, The Conversation.

Enfin, le sarcasme est parfois employé pour dénoncer le paradoxe de ce jour particulier :

Alors, on fête le jour où un Anglais a brandi un drapeau anglais en buvant une apéro anglais […] et a trinqué à la santé d’un roi anglais […] ? Je suis sûr qu’on peut faire mieux que ça.

David Hunt, The Sydney Morning Herald

 

En prenant compte de ces faits et idées, et bien loin des célébrations et décalages, peut-être le 26 janvier pourrait-il devenir pour l’Australie un jour de commémoration…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s