Phillip Island : l’île de beauté du Victoria

A moins de deux heures de Melbourne, Phillip Island est une destination idéale pour échapper à l’agitation citadine le temps d’un weekend.

#cowes #phillipisland #melbourne #victoria #australia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

Et l’on y trouve vraiment tout pour être bien ! Des plages magnifiques, randonnées en forêts, observations d’animaux, tour en hélicoptère… Voici un petit florilège de notre expérience sur Phillip Island !

Balades au cœur de la nature

L’île offre de nombreux parcs nationaux et les possibilités de randonnées sont multiples. Bien que l’intérieur de Philip Island permette d’apprécier des itinéraires plus ou moins longs, nous avons privilégié la côte qui est absolument magnifique !

#penguinparade #phillipisland #melbourne #victoria #australia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

The Nobbies

Nous avons marché autour de la pointe ouest de l’île, appelée The Nobbies. Une passerelle en bois permet de circuler au milieu des parterres de fleurs sauvages qui recouvrent les collines. En contrebas, des vagues puissantes viennent s’écraser sur les falaises déchiquetées.

#thenobbies #phillipisland #melbourne #victoria #australia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

Rencontres avec la faune locale

Philip Island est peuplée de nombreux animaux sauvages qu’il est possible d’apercevoir un peu partout sur l’île: wallabies, koalas, oies céréoposes, phoques, manchots… pour cela il faut savoir où se rendre ! Mais il suffit aussi d’un peu de chance, et nous l’avons un peu provoquée en faisant des excursions !

#penguinparade #phillipisland #melbourne #victoria #australia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

La Penguin Parade

La parade des manchots bleus (les plus petit au monde) a lieu tous les soirs, à la tombée de la nuit. Les petits manchots vivent dans des terriers en amont de la plage, et tous les jours, au coucher du soleil, ils sortent des vagues et traversent la plage, sous le regard attendri des spectateurs.

Il est interdit de prendre des photos, pour ne pas effrayer ces mignonnes petites bêtes, mais voici ce à quoi l’on peut assister.

La Seal Cruise

Cette sortie en mer d’environ deux heures permet de se rapprocher du Seal Rocks, le rocher aux phoques, qui en abritait plus de 17000 quand nous l’avons visité !

#sealsrock #wildlife #phillipisland #melbourne #victoria #australia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

Plages et couchers de soleil

Les plages, il n’en manque pas à Phillip Island ! Le littoral est formé de nombreuses falaises, mais il existe tout de même de nombreuses plages tout autour de l’île.

Surf Beach

Cette plage immense prisée des surfers était complètement déserte lorsque nous y sommes rendus. Et pour cause : les vagues dangereuses et récifs immergés rendent la baignade interdite !

#capewoolamai #phillipisland #melbourne #victoria #australia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

Cape Woolamai

Cette plage est également fréquentée par les surfers, et le coucher de soleil sur les falaises apporte une atmosphère presqu’irréelle au lieu.

#capewoolamai #phillipisland #melbourne #victoria #australia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

Vues aériennes magiques

#phillipisland #melbourne #victoria #australia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

Pour finir, un séjour à Phillip Island ne peut pas être complet sans un tour en hélicoptère. Trop cher? Trop attrape-touriste? Pas si sûr… Le vol dure 10 à 15 min (les pilotes n’hésitent pas à prolonger légèrement s’il n’y a personne après, et, y étant allée deux fois, je n’ai jamais vu d’autres visiteurs, ni avant, ni après!) et coûte $80 par personne. Et quand vous aurez vu les photos, vous ne pourrez qu’avoir envie de le faire à votre tour !

#capewoolamai #phillipisland #melbourne #victoria #australia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

En fait, je suis vraiment tombée amoureuse de l’île. Il y a tellement de choses à faire ! Deux weekends sur Phillip Island ne sont vraiment pas assez, il faut vraiment que nous prenions le temps d’y retourner !

Info : l’île accueille le tout premier Grand Prix d’Australie, en 1928, et il est possible de survoler le circuit, et même d’en faire le tour !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s