Trois ans au bout du monde

Voilà trois ans que nous avons quitté la France, qu’elle est devenue un pays à l’autre bout du monde. Trois ans que nous nous intégrons ici, que nous découvrons chaque jour que l’Australie est un pays extraordinaire où (presque) tout est possible.

Aujourd’hui, cela fait trois ans que nous avons atterri à Sydney, surexcités par l’aventure qui se dessinait devant nous. Il y avait beaucoup d’incertitudes et de questions, mais un seul objectif : saisir notre chance pour profiter à 100% de cette opportunité !

Premiers pas en Australie
Premiers pas en Australie

Alors bien sûr, en trois ans il y a eu des hauts et des bas, mais nous sommes toujours là !

À cette occasion j’ai donc voulu dresser un bilan de ces trois années, mon ressenti, mes expériences et éventuellement mes conseils pour tous ceux qui s’embarquent dans une aventure similaire.

Trois ans d’expériences professionnelles variées

Depuis mon arrivée j’ai fait la plonge, été commis dans une cuisine, vendu des cosmétiques dans un centre commercial, vendu des pâtisseries dans un salon de thé, fait des cafés, été caissière d’une supérette et travaillé dans un bar un jus. J’ai gardé certains de ces emplois quatre jours, d’autres 15 mois. Et oui ! En Australie, on peut changer de travail quand cela nous chante, jusqu’à ce que l’on trouve quelque chose de plus intéressant et satisfaisant ! Trouver un nouvel emploi n’est pas forcément évident, beaucoup de jeunes ici qui ont un visa vacances-travail rencontrent de vraies difficultés à trouver un emploi stable. Mais notre statut nous permet aussi de quitter un poste sans réel préavis, et donc de partir à l’autre bout du pays si l’on veut changer de décor ! Il y a toujours une opportunité quelque part pour travailler, aussi ingrat l’emploi soit-il ! Le fait est que beaucoup de travailleurs savent que cela ne sera que temporaire, et sont donc prêt à sacrifier certains avantages pour mettre un peu d’argent de côté et continuer leur aventure australienne. C’est  pourquoi j’ai cumulé tant d’expériences en si peu de temps : si cela ne me plaît pas, je tente ma chance ailleurs !

Quoi qu’il en soit, chaque expérience m’a permis d’évoluer et de prendre confiance en moi, et même les plus courtes ont eu un impact positif sur ma vie professionnelle.

image
Melbourne

Trois ans à s’intégrer et à s’adapter

Ici, même si beaucoup de choses sont semblables à la France, les Australiens ont une culture un peu différente et il faut s’adapter à un nouvel environnement ! Parfois ce ne sont que des détails de la vie quotidienne mais lorsque l’on est fraîchement débarqué, on peu se sentir un peu perdu. Par exemple, les gens sont beaucoup plus familiers et avenants : dans un magasin, on vous demandera sans hésiter quels sont vos projets pour la journée, ce que vous avez fait la veille, si vous avez des enfants, bref les vendeurs vous racontent leur vie et veulent tout savoir de la votre ! Je dois reconnaître que j’étais plutôt déstabilisée les premières fois, mais finalement, ce n’est pas désagréable de papoter avec tout le monde, même de parfais inconnus !

Mais je vous rassure, on prend vite ses marques, et l’on s’adapte très rapidement !

image
On s’adapte !

Trois ans de découvertes

L’Australie est immense, et ne manque pas de lieux merveilleux à découvrir. Même si nous n’avons pas fait beaucoup de voyages, nous avons eu l’occasion de visiter plein d’endroits magnifiques que ce soit autour de Sydney ou de Melbourne. Parfois une ou deux journées suffisent pour être dépaysés et en prendre plein la vue !

Beaucoup de gens qui viennent en Australie, notamment avec le visa vacances travail, profitent de leur séjour pour parcourir les routes en van pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois et découvrir un maximum d’endroits tous plus beaux les uns que les autres. Même si nous n’avons pas eu l’occasion d’en faire de même, nous avons réussi ponctuellement à partir une semaine sur la Great Ocean Road, ou à organiser des weekends ou des journées sur Philip Island, dans les Blue Mountains et surtout à visiter Sydney et Melbourne en long, en large et en travers ! Nous prévoyons évidemment de prendre une semaine pour aller voir Ayers Rock, la Tasmanie, et bien sûr le Queensland et la Barrière de Corail, et bien d’autres endroits encore. Tout cela se fera au fur et à mesure de notre séjour en Australie qui est loin de se terminer !

Le bilan général de cette aventure est donc très positif : je vois l’Australie comme un pays d’opportunités. Il faut peut-être du temps pour se faire une place, mais une fois qu’on l’obtient, on veut tout faire pour la garder !

image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s