12 photos qui prouvent que les plages de Melbourne n’ont rien à envier à Sydney

Sydney par ci, Sydney par là…

Lorsque l’on compare Melbourne à Sydney, cette dernière semble toujours l’emporter quant à la beauté de ses plages. Pourtant, sans vouloir enflammer la compétition, si l’on s’écarte quelque peu du CBD de Melbourne, il est possible de découvrir des plages immenses et grandioses qui rivalisent très bien avec celles de Sydney.

#kitesurf #dendybeach #melbourne #australia

A post shared by Laura B (@getitizy) on

Perfect wheather for a morning walk! #brighton #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Laura B (@getitizy) on

#sunset #mentonebeach #ilovevictoria #iloveaustralia #nofilter

A post shared by Laura B (@getitizy) on

#stkildabeach #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Laura B (@getitizy) on

#hamptonbeach ##ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Laura B (@getitizy) on

#beaumarisbeach #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Laura B (@getitizy) on

#kitesurf #brightonbeach #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Laura B (@getitizy) on

#sunset #sandrigham #ilovemelbourne #iloveaustralia #nofilter

A post shared by Laura B (@getitizy) on

Melbourne offers the best sunset… #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Laura B (@getitizy) on

Christmas eve fun! 🐶 #christmaseve #christmasinsummer #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Laura B (@getitizy) on

 

Et vous, que pensez-vous des plages de Melbourne?

Melbourne, il y a 181 ans

Hier, c’était Melbourne Day. Vous étiez au courant ? Moi non plus. Enfin je savais que l’on « fêtait » Melbourne Day, mais cela m’était complètement sorti de la tête. De toute façon, je travaillais et je n’aurais pas pu me rendre à la City, théâtre des célébrations.

Mais si j’ai manqué l’évènement, je me suis dit que c’était l’occasion de revenir sur quelques faits qui ont conduit Melbourne à être ce qu’elle est de nos jours et d’en apprendre un peu plus sur l’histoire toute récente de cette ville incroyable. Aujourd’hui je vous propose de repartir 181 ans en arrière pour en savoir plus sur la fondation de Melbourne.

Des éleveurs devenus fondateurs

Le 30 août 1835, les vents soufflèrent dans les voiles de l’Enterprize, venu de Tasmanie, pour le mener jusque sur la rive nord de la Yarra River. L’Enterprize, un navire de 27 mètres de long, avait été acquis par Fawkner en avril 1835 spécialement pour mener une mission dans le district de Port Phillip. Son idée était de se rendre sur place pour trouver un « petit » bout de territoire idéal pour établir une colonie. Le problème, c’est que Fawkner ne put participer au voyage : il fut détenu à George Town, au nord de la Tasmanie, pour des histoires d’argent… Fawkner fut donc forcé de rester sur l’île, pendant que son navire se dirigeait vers de nouvelles contrées…

A bord de l’Enterprize, des éleveurs à la recherche de terres pour leurs troupeaux de moutons. Des colons qui cherchaient comme tout le monde à faire fortune. Le dimanche 30 Août 1835, les passagers posèrent pied à terre et établirent de la première colonie européenne de Melbourne. Cet endroit correspond aujourd’hui à l’Enterprize Park, et se situe juste en face de l’Immigration Museum.

L'Enterprize
L’Enterprize

Fawkner vs. Batman

Bien que Fawkner n’eusse participé à l’expédition, il était le propriétaire du navire et l’organisateur du voyage. C’est pour cette raison qu’il se proclama fondateur de Melbourne. Mais il n’était même pas présent ! On pourrait d’ailleurs en tirer une moralité : payez toujours vos dettes avant de conquérir de nouveaux territoires. Tâchez de vous en rappeler.

On entend aussi souvent parler de Batman. Pas celui auquel vous pensez, mais John Batman : un autre navigateur qui établit un campement dans la Bellarine Peninsula en juin de la même année. Même s’il parvint à signer un « accord » avec des aborigènes pour acheter des terres le long de la Marybirnong River, au nord de l’actuelle Melbourne, ce « contrat » fut annulé par la suite par les autorités à son retour en Tasmanie. Entre temps Fawkner avait eu le temps de mener sa propre affaire de son côté. La moralité ici : n’essayer pas d’arnaquer les gens.

John Fawkner vs. John Batman

Mais finalement, qui est donc le fondateur de Melbourne ?

Bien que les deux explorateurs aient largement participé à l’évolution de Melbourne dans ses premières années, les historiens s’accordent pour affirmer que les fondateurs sont les colons qui faisaient partie de la première expédition de l’Enterprize en août 1835.

« Cinq hommes, une femme enceinte et un chat furent les premiers fondateurs de l’actuelle métropole », écrivit Garryowen, un des premiers journalistes de la ville, dans Chronicles of Early Melbourne 1888.

The Chronicles of early Melbourne, Garryowen
Les premiers colons, The Chronicles of early Melbourne, Garryowen

Batmania, capital du Victoria

Melbourne aurait pu s’appeler différemment : dans les premières années, aucun nom officiel n’avait été donné. On pouvait entendre Barebrass, Bearport, Dutergalla, Bareheep, et… Batmania.

Ce n’est qu’en mars 1837 que le nom définitif et officiel fut choisi : Melbourne était le village de résidence du premier ministre anglais de l’époque.

Fondation, ou réappropriation ?

Melbourne fut fondée en 1835, et l’on est encore incertain sur les vrais créateurs.

Malheureusement, l’on oublie souvent que l’Australie n’était pas déserte lorsque les Européens arrivèrent. L’actuelle Melbourne était à l’origine occupée par des peuples aborigènes, essentiellement les Kulins. C’est avec eux que Batman tenta de signer un traité pour s’approprier des terres. Et même si cet accord fut annulé par la suite, il ne reste guère de traces de l’occupation ancestrale de ces populations légitimes.

Signature du "traité" avec le populations locales
Signature du « traité » avec le populations locales

Et pour en savoir encore un peu plus, je vous conseille de lire l’histoire de Gilbert, le premier chat de Melbourne.

3 édifices contemporains à Melbourne qui valent le détour

Melbourne a la particularité de mélanger de nombreux styles architecturaux, essentiellement moderne et victorien, et c’est sûrement ce qui en fait le charme. Toutes les rues sont différentes, et chaque intersection réserve son lot de surprises. Qui n’a jamais constaté la multitude de formes, de couleurs et de matériaux utilisés dans les immeubles et structures de la ville ?

L’accumulation de mouvements architecturaux donne à Melbourne son identité si particulière et en font une ville au caractère inégalable. Ce n’est pas pour rien que la ville a été nommée ville la plus agréable à vivre au monde ! Pour la sixième année consécutive ! Toutes ces particularités offrent un cadre idéal pour créer des ambiances uniques et rendre Melbourne toujours plus attractive !

Dans cet article je vais donc vous présenter trois édifices contemporains à Melbourne qui valent le détour et sont indissociables de l’image de la ville.

1. Federation Square

Federation Square, Melbourne #fedsquare #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Federation Square trouve son origine dans la nécessité de créer un espace culturel qui rassemblerait les citoyens à l’occasion de divers évènements. La mission : donner à la place une identité affirmée qui deviendrait un lieu incontournable bouillonnant d’activités. On peut dire que la mission soit accomplie : les 10 millions de visiteurs annuels qui s’y rendent depuis l’inauguration en 2002 ont permis à Federation Square de se placer au 6ème rang du classement des meilleures places publiques au monde.

Federation Square, Melbourne #fedsquare #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Marchés, festivals, concerts, rassemblements, galeries d’art, restaurants, tout est prévu pour vous occuper !

La source d’inspiration du design si particulier provient de l’idée qu’une fédération rassemble des éléments différents pour former un ensemble cohérent. Les architectes ont donc voulu recréer cette notion d’unité en associant des formes et des styles distincts. Et quoi qu’on en dise, Federation Square fait l’unanimité : en un an, c’est devenu l’ensemble architectural le plus primé du pays avec 5 récompenses.

#federationsquare #melbourne #victoria #australia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

2. Eureka Tower

Souvent, il n’est pas spécialement conseillé de visiter la Eureka Tower. Je ne suis pas fan de ce genre d’attractions touristiques, et je trouve que le prix d’entrée est un peu élevé, mais j’ai toutefois adoré me retrouver à 285 m de hauteur, la ville a mes pieds. Par temps ensoleillé, la vue est vraiment exceptionnelle et permet d’admirer Melbourne et sa banlieue étendue a 360°. J’ai aussi essayé « The Edge », le cube en verre qui sort littéralement de la tour et vous suspend au-dessus du vide pendant quelques minutes. Le point négatif : vous ne pourrez pas prendre de photos pendant la sortie. Autrement, sensations garanties !

La Eureka Tower, symbole de Melbourne. #eurekatower #yarrariver #southbank #melbourne #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Quelques faits sur cette prouesse architecturale inaugurée en 2006 :

  • C’est le plus haut point d’observation depuis une tour ouvert au public de tout l’hémisphère Sud !
  • Le somment oscille parfois avec une amplitude de 6 mètres lorsque le vent souffle fort !
  • Le nom provient de la Eureka Stockade, une rébellion survenue en 1854 pendant la ruée vers l’or.
  • Les vitres des 10 derniers étages sont couvertes d’or 24 carat qui représente la ruée vers l’or et d’une bande rouge qui symbolise le sang versé durant la rébellion.

3. Southbank et les berges de la Yarra River

Melbourne, sur les bords de la Yarra River. #yarrariver #southbank #melbourne #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

J’adore me promener le long des berges de la Yarra River au niveau de Southbank. Côté rive Nord, en longeant Flinders Street Station, on peut voir les tours qui scintillent et viennent s’élever dans un ciel bleu éclatant (si vous êtes chanceux). C’est toute la grandeur et la volonté de modernité du pays qui se dresse sous nos yeux.

Melbourne towers. #winterinmelbourne #ilovemelbourne #ilovevictoria #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

En traversant la rivière pour rejoindre la rive Sud, j’emprunte souvent Sandridge Bridge, un de mes ponts préfères. Je n’ai jamais vraiment établi de classement de mes ponts préfères, bien que maintenant que j’y pense, je pourrais probablement en citer plus d’un, mais en tout cas, j’aime beaucoup celui-ci. Tout le long du pont, on peut lire le nombre d’immigrants par pays qui sont venus s’installer en Australie durant les différentes vagues d’immigration. Je trouve ça prenant et la curiosité me pousse toujours à lire quelques panneaux.

Art contemporain sur les bords de la Yarra River. #yarrariver #southbank #melbourne #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

De l’autre côté, c’est un tout autre spectacle qui se déroule sous nos yeux. La majestueuse Flinders Street station en premier plan et les tours du CBD en arrière-plan offrent un contraste magnifique. La promenade est par ailleurs plus agréable sur ces berges car mieux aménagée : pour les foodies et les fêtards, de nombreux bars et restaurants vous accueillent tous les jours jusque tard dans la nuit.

Melbourne, sur les bords de la Yarra River. #yarrariver #southbank #melbourne #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Que l’on aime ou pas ce style architectural, c’est toujours une bonne occasion de se promener et d’en découvrir un peu plus sur cette magnifique ville qu’est Melbourne.

Selon vous, quels sont les lieux incontournables de Melbourne ?

Sources : FedSquareEureka Tower

Promenade à six pattes au bord de la Yarra River

Depuis quelques jours, on constate une réelle amélioration ici à Melbourne. Il fait beau pendant plus de trois heures d’affilées ! Je sais, je sais, cela semble incroyable mais c’est pourtant vrai ! Si vous vivez à Melbourne vous pourrez surement confirmer mes dires. Et franchement, on apprécie !

Bien sûr pour moi cela signifie que je dois renouveler mon stock d’antihistaminiques, mais tant pis ! Vive le printemps ! Car cela signifie aussi sorties en plein air, longues balades avec la chienne, et pique-niques au coucher de soleil.

Mais depuis que j’ai déménagé loin de Richmond, trop loin même, un de mes endroits préférés pour sortir me manque tout particulièrement : la Yarra River.

#yarrariver #yarrabendpark #dogfriendly #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Idéal pour les sportifs, le cadre est absolument parfait pour un footing en pleine ville mais à  l’écart du béton et des embouteillages.

 

#yarrariver #yarrabendpark #dogfriendly #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Mais c’est aussi l’endroit parfait pour promener sa bête ! Et pour tout vous avouer, c’est la seconde option qui me concerne. Et qui me manque beaucoup !

#yarrariver #yarrabendpark #dogfriendly #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

J’avais pour habitude de commencer la balade par le Yarra Bend Park, auquel on accède par la passerelle située derrière les Salvos, la Main Yarra Trail. Mais je ne vous le conseille que si vous avez un chien, sinon il n’y a pas grand intérêt.

 

#yarrariver #yarrabendpark #dogfriendly #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

C’est un espace « off lead » assez grand, ce qui est très appréciable car il n’est pas toujours évident de trouver un parc « dog friendly » à Melbourne, encore mois un parc où l’on peut laisser courir librement nos bestioles.

#yarrariver #yarrabendpark #dogfriendly #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Ensuite je reprenais la passerelle pour descendre le près de la rivière que je longeais sur environ un kilomètre, avant d’arriver à la ferme pour enfants.

#collingwoodchildrensfarm #yarrariver #yarrabendpark #dogfriendly #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

L’endroit est vraiment propice à la détente. Ici, pas de trafic, les oiseaux chantent, on entend le clapotis de la rivière… Oui, ça fait très bucolique !

#collingwoodchildrensfarm #yarrariver #yarrabendpark #dogfriendly #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Notamment autour de la ferme pour enfant de Collingwood. Chaussez vos bottes en caoutchouc, et pour une poignée de dollars, vous pourrez nourrir les animaux et visiter la ferme. Vous pourrez également assister à une démonstration par des apiculteurs et déambuler entre les étals du marché deux fois par mois.

#collingwoodchildrensfarm #winery #yarrariver #yarrabendpark #dogfriendly #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Une fois la ferme dépassée, je continuais sur encore un kilomètre jusqu’aux petites chutes d’eau qui marquaient pour nous la fin de l’itinéraire. J’en profitais pour rester un moment avec la chienne, à prendre le soleil, être au calme, avant de faire demi-tour.

#yarrariver #yarrabendpark #dogfriendly #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

J’aimerais pouvoir retourner me promener presque quotidiennement là-bas, mais il me faut désormais trouver notre nouveau lieu favori !

#yarrariver #yarrabendpark #dogfriendly #ilovemelbourne #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

Sovereign Hill : un voyage dans le temps

Si vous aimez l’histoire, et que vous voulez en apprendre davantage sur des événements majeurs qui ont marqué l’Australie, Sovereign Hill, situé à quelques kilomètres de Ballarat, dans le Victoria, est sans doute l’un des endroits les plus célèbres et les plus ludiques pour faire un bond dans le passé.

#sovereignhill #goldrush #ballarat #ilovemelbourne #ilovevictoria #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Ce musée vivant est une incroyable reconstitution de la ruée vers l’or qui s’est déroulée à partir de 1851. Avant la découverte de mines d’or dans les années 1850, la région de Ballarat était essentiellement dédiée à l’élevage de moutons. Mais en 1851, des mines d’or furent découvertes et transformèrent la vie locale.

Des migrants venus de toute l’Australie, d’Europe, d’Asie affluèrent pour tenter leur chance et faire fortune. En quelques mois, de nombreux campements étaient établis et la population atteignait 20 000 habitants, et Ballarat devint la vile la plus peuplée du Victoria.

Sovereign Hill reproduit la vie dans les campements à cette époque : acteurs en costumes, démonstrations artisanales, parade militaire, voyagez dans le temps et découvrez les secrets de la ruée vers l’or !

Une journée à Sovereign Hill

Bien que Sovereign Hill soit plutôt destiné à un public familial, tout le monde y trouvera quelque chose à faire et à voir.

Les reconstitutions de campements permettent de comprendre dans quelles conditions vivaient les travailleurs.

#sovereignhill #goldrush #ballarat #ilovemelbourne #ilovevictoria #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Déambulez dans la rue principale et admirez les façades des bâtisses d’époque coloniale.

#sovereignhill #goldrush #ballarat #ilovemelbourne #ilovevictoria #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Assistez à la parade militaire.

#sovereignhill #goldrush #ballarat #ilovemelbourne #ilovevictoria #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Vous pourrez aussi voir de vrais témoignages de l’époque qui ont été conservés et restaurés.

#sovereignhill #goldrush #ballarat #ilovemelbourne #ilovevictoria #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Vous pourrez rentrer dans des boutiques et ateliers, et vous pourrez assister à des démonstrations telles que la fabrication de roues, la confection de bougies et savons, ou encore au travail du bronze. De nombreuses échoppes vous ouvrent leur portes : confiserie, magasins de vêtements et de tissus, apothicaire, bijouterie, chapelier, et bien d’autres…

#sovereignhill #goldrush #ballarat #ilovemelbourne #ilovevictoria #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Vous pourrez également plonger sous terre pour visiter une ancienne mine, porter des costumes d’époques, jouer au bowling…

🎳 Old fashioned bowling #sovereignhill #goldrush #ballarat #ilovemelbourne #ilovevictoria #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

… tenter votre chance à la rivière, et peut-être trouver de l’or…

Will you be lucky enough to find gold ? #sovereignhill #goldrush #ballarat #ilovemelbourne #ilovevictoria #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

…faire un tour en calèche…

#sovereignhill #goldrush #ballarat #ilovemelbourne #ilovevictoria #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Sovereign Hill vous réserve encore bien d’autres surprises, notamment avec d’impressionnant jeux de sons et lumière en nocturne.

En bref, je recommande vraiment la visite de Sovereign Hill, à inclure dans un long week end à Ballarat, qui mérite vraiment le détour. Ce n’est généralement pas une destination très prisée, pourtant la région est vraiment à découvrir, avec les Macedon Ranges, Daylesford et Hepburn Springs, de nombreuses randonnées et le musée de la démocratie (qui est devenu l’un de mes musées préférés en Australie).

#sovereignhill #goldrush #ballarat #ilovemelbourne #ilovevictoria #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Le prix de l’entrée, à 54AUD par adulte, est un peu élévé, je le reconnais volontiers, mais je vous conseille toutefois de vous y rendre, si vous passez par là-bas, et tout particulièrement si vous avez des enfants.

L’histoire de la colonisation de l’Australie est très récente, et il est vraiment passionnant de découvrir comment ce pays à évolué en si peu de temps.

 

Alors, êtes-vous prêt à remonter le temps ?