Les Blue Mountains en 10 étapes pour visiteurs pressés

Vous avez toujours voulu vous rendre aux Blue Mountains, voir enfin de quoi tout le monde parle, mais ne voulez pas passer par une agence ? Pourquoi ne pas organiser vous-même votre propre excursion à la journée ?

Rando dans les Blue Mountains. #bluemountains #sydney #hiking #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

Vous ne savez pas trop comment vous y prendre ? Pas de panique ! Je vous explique ici comment voir l’essentiel des Blue Mountains en une journée sans vous ruiner ! Avouez qu’il serait dommage de ne pas profiter de ces montagnes emblématiques alors que l’été bat son plein. Ce serait par ailleurs l’occasion d’échapper à la chaleur écrasante de Sydney, et de voir les endroits les plus célèbres des fameuses montagnes bleues sans vous sentir obliges de suivre un groupe toute la journée.

Rando dans les Blue Mountains. #hiking #bluemountains #sydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

Voici 10 étapes qui vont vous permettre de profiter à fond de la grandeur des Blue Mountains en une seule journée !

1. Réservez vos billets pour Scenic World en ligne

Scenic World est l’une des attractions principales des Blue Mountains, et il vous faudra des billets pour monter à bord des différents trains et téléphériques. Il vous en coûtera 39 AUD, avec un nombre de trajets illimite !

Rando dans les Blue Mountains. #scenicskyway #scenicworld #hiking #bluemountains #sydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

2. Prenez le train à Central Station

Pour être sûr de ne pas prendre de retard dès votre départ, prenez le train de 6h52, plateforme 7. Le prix d’un aller simple est de 5,81 AUD, moins cher qu’en heure de pointe. Direction Katoomba ! Vous arriverez deux heures plus tard, le temps de récupérer vos heures de sommeil manquées, juste à l’ouverture du Trolley Shoppe.

Leura Cascade dans les Blue Mountains. #hiking #leuracascades #bluemountains #ilovesydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

3. Achetez votre billet pour le Trolley Tour

Traversez la rue en sortant de la station de train pour aller acheter des billets pour le Trolley Tour, ce bus « à l’ancienne » qui vous emmène partout ! Le billet hop-on hop-off, qui coûte 25 AUD, vous permettra de faire la navette entre les différentes étapes de votre itinéraire. Attention, le timing est important ! Les bus ne sont pas très fréquents, mais si vous vous organisez, vous ne perdrez pas trop de temps à les attendre.

Trolley tour, le bus des Blue Mountains. #trolleytour #bluemountains #katoomba #sydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

4. Rendez-vous à Scenic World

Prenez le premier bus de la journée, le 686 –moderne celui-ci, mais promis le prochain sera plus typique–, à 9h30, au niveau de Carrington Hotel. Descendez à l’arrêt Skyway Eastern Station. Montez à bord du Scenic Skyway, puis descendez la montagne dans le Scenic Railway, d’une inclinaison de 52 degrés. Promenez-vous dans la forêt en suivant le tracé du Scenic Walkway, puis reprenez de l’altitude grâce au Scenic Cableway. De là, vous pourrez reprendre le Scenic Skyway pour boucler le parcours. Prévoyez environ 2 heures en comptant l’éventuelle attente entre chaque attraction.

Rando dans les Blue Mountains. #hiking #scenicrailway #scenicworld #bluemountains #Sydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

5. Admirez les Three Sisters depuis Echo Point

En quittant la station du Scenic Skyway, dirigez-vous vers Cliff View Lookout, sur la Prince Henry Cliff Walk. Profitez de la vue, puis continuez tranquillement jusqu’à Echo Point. Vous voilà situé à l’endroit le plus fréquenté pour observer les Three Sisters. Selon la saison, l’affluence peut être très forte mais généralement, on trouve toujours un petit espace pour prendre une jolie photo.

Les Three Sisters, Blue Mountains. #hiking #bluemountains #ilovesydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

6. Changez de point de vue au Spooners Lookout

Descendez vers les Three Sisters et prenez le temps d’admirer la vue : les montagnes, les forêts à perte de vue, les contrastes de couleurs, la nature à l’état brut… Profitez-en pour manger quelque chose. Il devrait être autour de midi, l’heure du déjeuner ! Je vous conseille vivement de vous préparer un pique-nique pour éviter de perdre du temps… et de l’argent ! Méfiez-vous, comme partout, des restaus attrape-touristes !

Rando dans les Blue Mountains. #hiking #bluemountains #sydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

7. Grimpez les Giant Stairways

Maintenant que vous êtes requinqué, il est temps d’aller crapahuter un peu. Dirigez-vous dans un premier temps vers les Giant Stairways, un escalier long de 1000 marches qui vous mènera à un magnifique point de vue à flanc de falaises !

Rando dans les Blue Mountains. #hiking #bluemountains #sydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

8. Marchez sur la Prince Henry Cliff walk

En remontant les Giant Staiways, bifurquez à droite sur la Prince Henry Cliff Walk au lieu de reprendre la Three Sisters Walk. Vous vous retrouverez bien vite au cœur de la forêt, loin des touristes. Vous ne serez pas seul au monde, mais vous ne serez pas gênés par les autres marcheurs. En une vingtaine de minutes, vous devriez atteindre Honeymoon Lookout. Continuez votre randonnée jusqu’aux Gordon Falls en n’oubliant pas de vous arrêter aux Leura Cascades. Pour les trouver, il faut légèrement s’éloigner du sentier principal puis descendre le long du cours d’eau, sur la Leura Cascade Walking Track.

Leura Cascade dans les Blue Mountains. #hiking #leuracascades #bluemountains #ilovesydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

Arrêtez-vous en chemin pour profiter de tous les points de vue qui ont été aménagés pour admirer les différents panoramas : Kiah Lookout, Copeland Lookout, Bridal Veil Lookout, Olympian Rock Lookout… Au bout de deux heures à deux heures et demi, vous devriez avoir rejoint la civilisation et atteint Everglades Historic House and Garden.

Rando dans les Blue Mountains. #hiking #bluemountains #sydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

9. Visitez les Everglades Historic House and Garden

Pourquoi ne pas se détendre dans ces jardins historiques classés au patrimoine national et se rafraîchir dans un salon de thé de style art déco ? Histoire de voir quelque chose de différent et d’en apprendre encore un peu plus sur l’Australie et ses habitants !

Si cela ne vous tente pas, vous pourrez reprendre le bus à 15h ou 16h.

Rando dans les Blue Mountains. #hiking #bluemountains #sydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

10. Laissez vous porter par le Trolley Tour

Le bus vous ramènera vers Katoomba en longeant le trajet que vous venez d’effectuer. En environ 45 minutes, vous serez de retour à la gare. Profitez-en pour faire un petit tour dans les boutiques de la rue principale, boire un coup dans un des pubs locaux, avant de reprendre le train en direction de Sydney. Vous devriez être de retour juste à l’heure pour enchaîner avec un barbecue bien mérité à la plage !

Rando dans les Blue Mountains. #hiking #bluemountains #sydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

Et vous, avez-vous déjà visité les Blue Mountains ? Quelles sont vos astuces pour optimiser votre journée ? Et quels sont vos endroits préférés ?

Passage obligé dans les Blue Mountains

Les Blue Mountains sont un des emblèmes de l’Australie. Et lorsque l’on vit à Sydney, c’est une destination incontournable. Idéales en toute saison, les Blue Mountains sont le cadre parfait pour une multitude d’activités « nature », et bien évidemment la randonnée.

Les Three Sisters, Blue Mountains. #hiking #bluemountains #ilovesydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Situées à une centaine de kilomètres à l’ouest de Sydney et à deux heures de train, les Blue Mountains sont à l’écart de l’agitation des villes et offrent une parenthèse de bien-être que l’on ne retrouve pas au cœur de Sydney. Ici, pas de véhicule, pas de foule, pas d’agitation : on respire.

En été, on apprécie tout particulièrement la fraîcheur qu’offre la végétation dense que traversent les différents sentiers de randonnées. Au printemps, on savoure cette escapade nature après un hiver froid et humide. En automne, les couleurs variées créent une atmosphère douce et apaisante. Quelle que soit la saison, vous y trouverez forcément votre compte.

Les Blue Mountains, lieu incontournable. #hiking #bluemountains #ilovesydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Les Blue Mountains, ce sont des forêts à perte de vue, des espèces végétales inattendues, des petits animaux que l’on peut observer dans leur habitat naturel : c’est la nature brute, à l’état sauvage. Malgré la présence de lieux touristiques célèbres comme les Three Sisters ou les cascades de Leura, vous n’êtes pas bousculés par les autres randonneurs, vous marchez seuls, perdus dans cette immensité verte, et vous ne croisez que ponctuellement de discrets touristes qui, comme vous, viennent profiter de cet endroit exceptionnel.

Randonnée dans les Blue Mountains, lieu incontournable. #hiking #bluemountains #ilovesydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Les Blue Mountains sont protégées par un parc national qui s’étale sur plus de 2000 km² et qui est reconnu patrimoine mondial de l’humanité. Les itinéraires sont donc nombreux pour explorer cet endroit qui est en fait plus un plateau qu’une véritable chaîne de montagnes. Les sentiers balisés ne manquent pas, mais si vous souhaitez avoir un aperçu général de la grandeur du lieu, je vous conseille vivement l’itinéraire suivant !

Tapis de verdure dans les Blue Mountains. #hiking #bluemountains #ilovesydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

 

Laissez-vous tenter par l’un des plus célèbres tracés : la balade du Prince Henry Cliff. Le dénivelé est assez faible et l’itinéraire très accessible. Suivez-le sur quelques kilomètres avant de vous rendre au lac de Wentworth Falls, où vous pourrez vous détendre. De là il suffit de reprendre le train direction Sydney.

Il existe bien sûr plein d’autres options de randonnées ou autres activités à faire dans les Blue Mountains, comme la visite des Jenolan Caves ou les attractions du Scenic World, alors réservez vos weekends, car vous n’avez pas fini de tomber sous le charme de ces majestueuses montagnes bleues.

Leura Cascade dans les Blue Mountains. #hiking #leuracascades #bluemountains #ilovesydney #iloveaustralia

A post shared by Carnets d'Australie (@carnetsdaustralie) on

Plongée dans l’histoire sur Cockatoo Island

Cockatoo Island : l’île des cacatoès. Quand je l’ai visitée, je n’y ai pas vu pas un seul cacatoès. Seulement quelques mouettes et pigeons qui se battaient autour des restes de nourriture laissés pas les touristes de passage sur l’île. Pourtant elle figure au Patrimoine mondial de l’Unesco.

A moody shot of the Powerhouse taken by @joejesper on his first visit to the island. #cockatooisland #sydney #sydneyharbour

A post shared by Cockatoo Island Sydney Harbour (@cockatooisland) on

Cette île située dans la baie de Sydney est en réalité le théâtre de près de deux siècles d’histoire carcérale et industrielle. Avec ses 300 mètres de long sur 300 mètres de large environ, elle représente la plus grande île de la baie. De 1839 à 1991, plusieurs activités se sont succédé et ont fait de l’île un des centres d’attention majeurs de Sydney.

Cockatoo Island a tour à tour été une prison, un centre de formation, et un chantier naval. Pendant la seconde guerre mondiale, l’île est d’ailleurs devenue le plus important chantier naval du Pacifique sud. Elle a donc été aménagée en conséquences : un bunker et des galeries creusées dans la roche permettaient aux ouvriers et officiels présents de se protéger en cas d’attaque aérienne.

Take a walk down Tunnel 1 during Biennale.

A post shared by Cockatoo Island Sydney Harbour (@cockatooisland) on

La construction de navires restant l’activité principale de 1857 à 1991, il est possible de découvrir de nombreux bâtiments liés à l’industrie navale. Ainsi j’ai pu me rendre dans d’immenses entrepôts où les plans étaient dessinés, les coques étaient moulées, les turbines assemblées et les bateaux déchargés. Cette visite originale est très prenante et je me suis sentie plonger dans l’histoire en parcourant d’anciens couloirs où les prisonniers purgeaient leurs peines, en traversant des galeries où les ouvriers pouvaient s’abriter en cas de raid aérien, et en explorant des ateliers de construction où l’odeur de graisse mélangée à la poussière règne encore même après vingt ans d’arrêt de toute activité.

Ancien entrepôt d'assemblage de turbines. Cockatoo island.

A post shared by Laura B (@getitizy) on

Aujourd’hui, l’île accueille les touristes pour un voyage dans le temps de quelques heures, mais aussi pour quelques nuits de camping ou encore pour séjourner dans des maisons d’époque et de style colonial. Un cours de tennis avec vue sur la baie de Sydney, des tables de ping-pong au cœur des entrepôts, des tentes installées sous les grues de déchargement, des barbecues près des rails qui servaient à mettre les navires à l’eau : tout est aménagé pour le loisir mais dans une ambiance toute particulière. Et le mélange fonctionne très bien.

Retour de Cockatoo island.

A post shared by Laura B (@getitizy) on

Le cadre est magnifique, les contrastes entre nature et matériaux industriels sont frappants. Cette île remarquable représente un arrêt touristique peut être moins connu que l’opéra ou Bondi beach, mais vaut autant sinon plus le détour et devrait être classée dans les lieux incontournables de la visite de Sydney.

It's all in the detail. @bronwynbe snapped this engaging close-up of the wooden boat located next to the slipway and Northern Apron Park.

A post shared by Cockatoo Island Sydney Harbour (@cockatooisland) on

Alors qu’attendez vous pour embarquer à bord d’un ferry et vous rendre à Cockatoo Island ?

Chinese Garden of Friendship : le jardin chinois de l’amitié de Sydney

Le jardin de l’amitié est situé à deux pas de Chinatown, au coeur de Darling Harbour.

#chinesegardenoffriendship #darlingharbour #ilovesydney #iloveaustralia

A post shared by Laura B (@getitizy) on

Aménagé selon la tradition chinoise, cet espace apporte calme et sérénité aux visiteurs qui cherchent à fuir l’agitation de la ville.

#chinesegardenoffriendship #darlingharbour #ilovesydney #iloveaustralia

A post shared by Laura B (@getitizy) on

Une fois dans l’enceinte de ce jardin, on oublie le chaos extérieur pour se promener au milieu de la végétation, se détendre près des cascades, et découvrir les différentes formes d’art chinois.

#chinesegardenoffriendship #darlingharbour #ilovesydney #iloveaustralia

A post shared by Laura B (@getitizy) on

Tout est fait pour rappeler la Chine et ses multiples paysages : parcours aux reliefs variés, mini-forêt de bambous, lotus et nénuphars, lacs et chutes d’eau, pavillon chinois et fresques représentant des dragons.

#chinesegardenoffriendship #darlingharbour #ilovesydney #iloveaustralia

A post shared by Laura B (@getitizy) on

Ce jardin très réputé à Sydney représente les liens entre la Nouvelle-Galles du Sud et le Guangdong (province de Chine qui offrit ce jardin à la ville en 1988), les liens entre les Australiens et la communauté chinoise.

#chinesegardenoffriendship #darlingharbour #ilovesydney #iloveaustralia

A post shared by Laura B (@getitizy) on

Une fois la visite terminée pourquoi ne pas en profiter pour aller à Darling Harbour et admirer la vue sur le CBD ?

#darlingharbour #ilovesydney #iloveaustralia

A post shared by Laura B (@getitizy) on

A seulement quelques minutes de marche, que pourrez boire un coup, manger un morceau, et sortir jusqu’au bout de la nuit : les pubs et restaurants ne manquent pas !

#darlingharbour #ilovesydney #iloveaustralia

A post shared by Laura B (@getitizy) on

9 activités à faire à Sydney auxquelles vous n’aviez probablement pas pensé!

Sydney, vous connaissez ? Vous y êtes maintenant depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois, et vous avez déjà fait tout ce qu’il y a à faire : vous avez appris à surfer à Bondi, vous avez escaladé le Harbour Bridge, vous avez visité Tussaud, fait des emplettes à Paddy’s Market et déambulé dans le Chinese Garden. Vous connaissez sûrement tous les pubs de Kings Cross, vous faites probablement du shopping sur Pitt Street tous les weekends, et George Street n’a désormais plus aucun secret pour vous.

Pitt Street attire tous les jours des artistes de rue.

Tout cela est bien beau, mais vos commencez peut-être à vous lasser de ces endroits bondés en permanence et de croiser les même personnes toutes les semaines…

Que diriez-vous de vous échapper quelques temps du centre pour rejoindre des espaces un peu plus à l’écart, un peu moins fréquentés et parfois même un peu plus authentiques ? Sydney ne manque pas de ressources, c’est vrai, mais si vous osez vous éloigner de l’effervescence de la City, vous découvrirez des endroits uniques dont vous n’aviez peut-être jamais entendu parler !

1. Mangez quelque chose de différent à Newtown

Newtown est une banlieue de Sydney réputée pour son atmosphère festive et authentique. Des dizaines de restaurants longent notamment King Street, et offrent une très large variété de gastronomies du monde entier ! Pourquoi ne pas y passer une soirée ? Commencez par aller boire un verre à Betta Meats, pub à l’ambiance tamisée aménagé dans une ancienne boucherie, puis laissez-vous tenter par l’une des spécialités très originales de Bloodwood !

#latergram from Newtown

A post shared by Jesse AS (@artlessprotagonist) on

La devanture ne paye pas de mine, mais je vous invite vivement à passer la porte.

Si vous êtes plutôt d’humeur à essayer différents plats, vous pouvez partager de délicieuses assiettes, « share plates », dans la charmante cour intérieure du Bank Hotel. Si vous souhaitez quelque chose de plus classique, essayez Gigi’s pour des succulentes pizzas ! Enfin, rendez-vous au Newtown Hotel où la musique vous permettra d’évacuer toutes ces calories !

We have exactly what you need at the @bankhotel for your #Sunday #feast

A post shared by The Bank Hotel Newtown (@bankhotel) on

Les délicieuses share plates du Bank Hotel.

2. Trainez avec les kangourous de Koala Park Sanctuary

Oui, il s’agit bien de Koala Park Sanctuary, mais les vrais stars sont les kangourous ! Vous allez fondre ! Ils sont situés à l’extrémité du parc dans un enclos en libre accès. Vous pourrez les approcher, les nourrir, les caresser… Si vous êtes venus en Australie pour voir des kangourous (entre autres), vous serez servis !

Koala park sanctuary

A post shared by Laura B (@getitizy) on

Vous pouvez les approchez, mais ils auront vite fait de tenter de se faire la malle…

3. Assistez à des concerts gratuits à l’Oxford Art Factory

Oxford Street est toujours très animée, et attire beaucoup de monde en soirée. Endroit idéal pour sortir, les bars et clubs ne manquent pas ici ! Mais avant d’aller vous lâcher sur les pistes de danse (et d’oublier carrément comment vous en êtes arrivés là, et peut-être même qui vous êtes), allez écouter un peu de musique live à l’Oxford Art Factory. Des artistes Australiens s’y produisent régulièrement, et un DJ prend généralement le relais après le concert pour vous mettre en jambe pour le reste de la soirée !

FATBACK BAND gallery now live on our socials!

A post shared by OXFORD ART FACTORY (@theoxfordartfactory) on

Ambiance garantie à l’OAF !

4. Prenez de la hauteur sur les falaises de Watsons Bay

Sortir en ville, à la City, est vraiment sympa : on peut rencontrer du monde et s’éclater comme nulle part ailleurs ! Mais parfois, ce qu’il nous faut, c’est juste un peu d’air frais et une nature sauvage et déchaînée !
Si cela vous tente, prenez le ferry pour Watsons Bay. De là, vous pourrez admirer la côte déchiquetée bordée de falaises majestueuses lors d’une balade de quelques heures. Une fois tout en haut, appréciez la vue et respirez !

 

Alors, ça ne fait pas du bien de se retrouver loin du trafic et de regarder l’océan à perte de vue ?
Une fois après avoir fait le plein d’air vivifiant vous pouvez tranquillement redescendre en direction de Rose Bay en profitant de la vue sur Sydney. Selon l’heure, le soleil se couche peut-être déjà, et la silhouette de la City se découpe magnifiquement sur le ciel orangé.

Soleil couchant…

Si le soleil est encore bien haut et que vous avez tout l’après-midi devant vous, vous pourrez louer un stand up paddle et vous détendre sur les eaux calmes de la baie, avant d’aller vous régaler d’un délicieux fish and chips bien mérité !

5. Remontez le temps sur Cockatoo Island

Un peu d’histoire et de culture, ça vous dit ?
Cockatoo Island, située à l’ouest du port de Sydney, a joué un rôle très important pendant la seconde guerre mondiale. On ne le sait pas forcément, mais l’Australie s’est impliquée dans le conflit, du côté des alliés bien sûr, et il est très intéressant de comprendre comment. Les Australiens sont très attachés aux différentes commémorations des événements des deux guerres mondiales, et passer la journée sur Cockatoo Island permet d’en savoir un peu plus sur cette partie méconnue de l’histoire de ce magnifique pays.

View from our luscious Garden Apartment perched on the top of Cockatoo Island. Greenery and relaxation brought to you by @richiethe.

A post shared by Cockatoo Island Sydney Harbour (@cockatooisland) on

Je vous recommande vivement de visiter l’île, et de déambuler dans les grands entrepôts où dans les jardins. Et pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable ? Les Australiens sont attachés à leur histoire, mais avant tout à leur… barbecue ! Et oui, impossible d’y échapper même sur Cockatoo Island !
L’île est aménagée pour pouvoir y passer la journée, voire la nuit, si l’expérience vous intéresse, puisqu’il est possible d’y louer des tentes !

Nighttime wanderings in the Ship Design Precinct. Image by @noahakansson

A post shared by Cockatoo Island Sydney Harbour (@cockatooisland) on

Le tout à seulement 20 min de la City en ferry, ce serait vraiment dommage de passer à côté…

6. Admirez la vue sur Sydney depuis Manly North Head Sanctuary

Manly est l’une des destinations les plus prisées des Sydneysiders, et l’on comprend pourquoi. Ses plages sont magnifiques et sont le cadre idéal pour prendre quelques cours de surf. Mais si vous marchez vers l’est en direction du North Head Sanctuary, vous découvrirez une facette complètement différente de Manly.

#northhead

A post shared by 雪莉 (@sherry01888) on

De là, vous pourrez profiter d’une vue sans égale sur la baie de Sydney. Si vous avez de la chance, vous pourrez même apercevoir quelques baleines lors de la migration.

Rejoignez ensuite la Manly Scenic Walk pour une petite randonnée qui aboutira sur la célèbre Shelly Beach.

7. Explorez les Jenolan Caves

Ça, vous connaissez sûrement : les célèbres grottes des Blue Mountains, et de loin les plus grandes et les plus impressionnantes de la région. Mais l’excursion en vaut tellement la peine que je ne pouvais pas l’omettre de ma liste ! Et si vous hésitiez encore à y aller, alors suivez mon conseil, faites-le !

C’est l’occasion de vous éloigner un peu de la City et de prendre le frais par des jours de grosses chaleurs.
En plus, vois pourrez en profiter pour (re)découvrir les majestueuses Blue Mountains si vous vous organisez pour rester un peu plus longtemps.

8. Détendez-vous à Dee Why

Vous en avez assez de passer une demi-heure à trouver l’endroit parfait pour poser votre serviette sur des plages bondées comme Bondi, Coogee ou encore Manly ? Dans ce cas, Dee Why est faite pour vous !

WALK | SWIM | COFFEE | REPEAT #deewhy #deewhybeach #coffee #single_o #singleoriginroasters #northernbeaches

A post shared by sandbardeewhy (@sandbardeewhy) on

En général, ce n’est pas bondé comme Bondi…

Située au nord de Sydney, Dee Why vous surprendra par ses étendues de sable immenses. Et le bon point, c’est que vous n’avez pas à perdre une minute pour chercher un endroit où vous poser. Laisser vos affaires n’importe où et courrez vite dans les vagues déchaînées ! Vous ne serez pas déçus !

9. Déambulez dans les allées du Paddington market

Vous avez sûrement déjà fait pas mal de shopping à Sydney, et en même temps c’est compréhensible quand on voit le nombre de centres commerciaux que la ville propose. Mais avez-vous été dans un endroit tel que Paddington Market ? Si ce n’est pas le cas, alors faites-en votre prochaine sortie du week-end.

Vous n’allez probablement rien acheter (et ce n’est peut-être pas plus mal, après tout ce que vous avez déjà dépensé) mais vous adorerez déambuler tranquillement au milieu des petits étals qui présentent des objets confectionnés par des artisans locaux ou internationaux. Bois, cuirs, tissus : retrouvez une sélection d’articles que vous ne verrez jamais sur Pitt Street !

Après ça vous pourrez aller vous détendre à Centennial Park qui n’est qu’à deux pas de là.

Inner city wilderness

A post shared by Gemma Snowdon (@gemmasnowdon) on

Voilà, j’espère que cette liste vous donnera des idées ! J’ai moi-même testé toutes ces activités, et je me suis dit qu’il serait bien de les partager avec vous ! N’hésitez pas à me donner votre avis !

Et vous, quels sont vos coups de cœur en dehors des sentiers battus ?